Fabrication d'une médaille

fabrication médaille

SANCTIS ouvre les portes de ses ateliers de fabrication. Des hommes, des machines, six étapes de fabrication. Une ambiance ponctuée de bruits sourds, de bruits forts et lourds. Le métal en fabrication emplit l’air avec force. Le silence plein de concentration recueillie, de passion feutrée est de mise.

 
fabrication d'une médaille

La Gravure est l’étape initiale. La plaque de métal est gravée à la main ou à la machine pour dessiner un motif en creux (matrice, moule) ou en relief (poinçon). Chaque nouveau motif représente l’essence d’une nouvelle série de médailles. Depuis le départ ou en touche finale, les burins, onglettes, échoppes, ciselets, mats, traçoirs, rifloirs s’agitent dans les mains du médailleur pour créer un motif intégral ou en sublimer les détails.

 
fabrication de la médaille

L’Estampage est la seconde étape. La matrice prend place dans la presse dite « balancier à friction ». Les 400 tonnes de la masse viennent frapper le métal de la médaille (le flan). Après plusieurs frappes, l’étape de Fonderie (passage au four) vient redonner de la malléabilité au métal. Plusieurs frappes supplémentaires finalisent la gravure de la médaille. L’Estompage (détourage) donne à la médaille ses pourtours lisses, puis le Polissage poli ou sablé vient parfaire son éclat et la Bélière lui permettre d’être suspendue à une chaîne ou à un bracelet. Les médailles SANCTIS sont prêtes à vivre.

  • Fabrication
    française

  • Paiement
    3 fois sans frais

  • 15 jours d'échange
    gratuit

  • Livraison
    gratuite & sécurisée

  • Gravure
    offerte