Technique de fabrication des médailles

Deux méthodes de fabrication, deux procédés d’utilisation de la feuille d’or à l’origine de la création de la médaille. L’une fait cingler et tonner le métal et l’autre, utilisant le métal en fusion, le fait s’écouler lentement dans un moule.

La technique de fabrication d’une médaille frappée (ou estampée) met en scène un masse aux mouvements de balancier. Par saccade, le masse vient marteler la plaque d’or. La matrice de la médaille, le modèle à reproduire s’imprègne ainsi délicatement, révélant avec finesse et précision tous ses détails. A la fin de cette étape, la médaille est débardée. Les pourtours en excès sont découpés. La médaille dans sa forme finale apparaît : ronde, ovale, rectangulaire… Puis la bélière est fixée et la finition est appliquée.

La technique de fabrication d’une médaille coulée (ou fondue) consiste à couler l’or en fusion dans un moule en cire gravé au motif de la médaille. Une fois refroidie, la médaille est sortie de son moule, les bords sont polis avec soin et les finitions accomplies.

La technique de fabrication d’une médaille frappée permet une délicatesse et une exactitude de reproduction inégalable.

Les médailles SANCTIS sont frappées.

  • Fabrication
    française

  • Paiement
    3 fois sans frais

  • 15 jours d'échange
    gratuit

  • Livraison
    gratuite & sécurisée

  • Gravure
    offerte